Le Brésil rejette l’offre du G7 pour lutter contre les incendies en Amazonie

owolabi93
Read Time1 Minute, 26 Seconds
Le Brésil a appelé, lundi soir, le président français, Emmanuel Macron, à s'occuper "de sa maison et de ses colonies" et a rejeté les 20 millions de dollars offerts par les pays du G7 pour lutter contre les incendies en Amazonie.​​​

C'est un grand non. Le Brésil a rejeté, lundi 26 août, l'aide proposée par les pays du G7 pour combattre les incendies en Amazonie, a annoncé le chef de cabinet du président Jair Bolsonaro, qui a conseillé au président français, Emmanuel Macron, de s'occuper "de sa maison et de ses colonies".

"Nous remercions (le G7 pour son offre d'aide, NDLR), mais ces moyens seront peut-être plus pertinents pour la reforestation de l'Europe", a déclaré le chef de cabinet, Onyx Lorenzoni, sur un blog du portail d'information G1, une déclaration confirmée à l'AFP par la présidence brésilienne.

Emmanuel Macron avait annoncé dans la journée une aide de 20 millions de dollars du G7 aux pays d'Amazonie. Elle devait servir notamment à envoyer des avions bombardiers d'eau et devait être allouée "immédiatement", selon le président français.

"Macron n'arrive même pas à éviter un incendie prévisible dans une église qui fait partie du patrimoine mondial de l'humanité, et il veut nous donner des leçons pour notre pays ?", a également lancé Onyx Lorenzoni dans une allusion à l'incendie qui a touché la cathédrale Notre-Dame de Paris. "Il a beaucoup à faire chez lui et dans les colonies françaises", a-t-il ajouté, faisant référence aux départements et territoires d'outre-mer de la France, dont fait partie la Guyane, frontalière du Brésil et qui comprend une petite partie de la forêt amazonienne.

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise
Next Post

Le futur gouvernement de coalition de la République démocratique du Congo

Le futur gouvernement de coalition de la République démocratique du Congo a enfin été dévoilé dans la nuit de dimanche à lundi, sept mois après l’investiture du nouveau chef de l’Etat Félix Tshisekedi le 24 janvier “Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l’Etat, a […]