Guillaume Soro est condamné à 20 ans de prison ferme, 4.5 milliards de FCFA d’amende, et à la privation de ses droits civils pendant 7 ans. L’ancien Premier ministre, puis président de l’Assemblée nationale a été reconnu ce mardi coupable de recel de deniers publics détournés et de blanchiment de capitaux. Ses biens seront confisqués au profit de l’État.

Wuldath Mama
Read Time0 Second
0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Coronavirus : l’Afrique comptait mardi 28 avril 33 566 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 1 469 personnes sur le continent