GROUPE DE PRESSE LA GAZETTE DU GOLFE

afrique  /  SENEGAL
Fébrilité au Sénégal avant l\'annonce des résultats provisoires de la présidentielle

Le Sénégal attend avec fébrilité l'annonce jeudi des résultats, encore provisoires, du premier tour de la présidentielle qui a mis aux prises le président sortant Macky Sall, dont le camp revendique la victoire, à quatre opposants qui entendent le contraindre à un second tour à l'issue indécise.

Les "résultats officiels provisoires" du scrutin du 24 février doivent être dévoilés à 11H00 (GMT et locales) par le président de la Commission nationale de recensement des votes (CNRV), le magistrat Demba Kandji.

Cette instance, qui siège dans un Palais de justice de Dakar placé sous haute surveillance, a examiné depuis mardi les procès-verbaux transmis par les commissions électorales décentralisées, réparties dans les 45 départements du pays, ainsi que les votes des Sénégalais de l'étranger.

Son verdict, très attendu alors que l'opposition et la majorité au pouvoir s'accusent mutuellement de tentatives de manipulation, est susceptible de recours devant le Conseil constitutionnel, seul habilité à proclamer les résultats définitifs.

Une grande tendance se dessine toutefois grâce aux résultats égrenés depuis la fermeture des bureaux de vote par les médias sénégalais, qui ont collecté les données des procès-verbaux affichés devant chaque tribunal départemental. Elles attribuent une majorité absolue à Macky Sall, au pouvoir depuis 2012, qui remporterait donc son pari, en cas de confirmation, de valider dès le premier tour un second mandat, de cinq ans cette fois.

- Risque politique -

Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a bousculé le calendrier habituel dans ce pays d'Afrique de l'Ouest féru de débat démocratique en revendiquant dès dimanche soir la victoire, pronostiquant un score d'au moins 57% pour Macky Sall.

L'annonce du chef du gouvernement, très débattue, a provoqué la colère des deux principaux challengers de Macky Sall, l'ancien Premier ministre Idrissa Seck, arrivé deuxième selon la presse, et le député "antisystème" Ousmane Sonko, troisième, qui estiment au contraire un second tour "inévitable".

L'ex-chef des renseignements met ...

RDC

09/05/2019  -  18

L'ex-chef de la redoutable Agence nationale de renseignements (ANR) a mis en garde jeudi les anciens collaborateurs de ...

Iran: Washington dénonce une "me...

USA

07/05/2019  -  17

Les Etats-Unis ont pour la première fois porté leur campagne de pression contre l'Iran sur le terrain militaire en dépêc...

Cameroun: situation humanitaire ...

CAMEROUN

14/05/2019  -  9

Au Cameroun, "il y a urgence" à accroître l'aide humanitaire et à la financer afin d'éviter une situation "hors contrôl...

4 militaires tués dans une embus...

Mali

17/05/2019  -  10

Quatre militaires maliens ont été tués jeudi par des jihadistes présumés dans une embuscade dans la région de Motpi, d...

L'ANC au pouvoir en tête des lé...

AFRIQUE DU SUD

09/05/2019  -  27

Le président sud africain, Cyril Ramaphosa, lors de sondernier meeting de campagne à Ellis Park Stadium à Johannesburg, A...

Augmentation attendue du nombre d...

RDC

07/05/2019  -  12

Les autorités sanitaires de RD Congo ont déclaré lundi s'attendre à "une augmentation" des cas de contamination et de d...
MESSAGE DU PRÉSIDENT PATRICE TALON A LA NATION
Message de paix
MILITANTISME POLITOLOGUE

© 2019 Groupe de presse La Gazette du Golfe. Tous droits réservés | Edité par  HEAD Lines